Dénicheur de produits green & chics

« Là où la couleur a du sens, nous donnons du sens à la couleur ». Bluebretzel est un collectif de passionnés de la couleur à la recherche de coloris qui ont du sens. Et quand il s’agit de couleurs, Bluebretzel et ses tee-shirts ne font pas dans la dentelle. La jeune marque parisienne propose des hauts qui pourraient sembler bien peu originaux si leurs créateurs n’étaient pas allés choisir leurs coloris là où personne n’y aurait songé. 

 
La couleur des yeux de la Mona Lisa, ça vous dit quelque chose ?
Si le monde se passionne pour le sourire de la Joconde, pour Bluebretzel seule importe la couleur de son regard. Grâce aux études menées sur le célèbre tableau en 2004, ils ont pu aller chercher au fond des pupilles de la jeune femme la nuance d’origine de son regard énigmatique : un marron plus clair qu’on aurait pu le croire, choisi par Leonard de Vinci en personne. Reste à restituer cette couleur sur les tee-shirts de Bluebretzel.

La griffe a pour cela fait appel à la teinturerie de Coquelles, réputée pour son savoir-faire. On obtient ainsi un tee-shirt tricoté, teint, sérigraphié, brodé et façonné en France, et arborant une couleur peinte il y a 400 ans sur le plus célèbre des tableaux.

Au total, ce sont sept nuances d’exception qui ont été scientifiquement reproduites, toutes plus étonnantes les unes que les autres. On retrouve le vert inimitable de la Citroën 2cv, l’anthracite du caviar Beluga de chez Kaspia, le blanc immaculé du sable de Hyams Beach en Australie, le rose intense des sorbets framboise de Bertillon ou encore le bleu sombre de la mer photographiée depuis l’espace par Apollo 17 en 1972. Chacun de ces coloris est le fruit de recherches dont l’histoire est souvent savoureuse.

Ex-modéliste pour Vuitton, Hermès et Givenchy, Thierry Becet dessine les tee-shirts haut de gamme de Bluebretzel qui se déclinent en col rond, V ou décolletés. À mi-chemin entre la performance, l’art et la mode, ces tee-shirts respectent également les principes éthiques et écologiques chers à Ecocentric. Fabriqués en France en coton bio, en coton pluvial (non irrigué) et garanti sans OGM, cachemire ou bambou issus du commerce équitable, ils ont reçu l’homologation Max Havelaar. La marque est d’ailleurs citée dans le catalogue des 1000 façons de consommer responsable de l’association GoodPlanet.org de Yann Arthus-Bertrand.

Voir tous les produits Bluebretzel